Conférences

Film : 3 réalisations conçues avec le BIM - retours d'expérience

jeudi 26 novembre 2015

Quels sont les risques et les bénéfices de travailler avec le Building information model (BIM) ? Trois architectes et trois ingénieurs ont répondu à cette question le le 26 novembre chez les compagnons du devoirs à Paris, lors d’une conférence organisée dans le cadre du Trophée Béton, un concours pour étudiants qui récompense les jeunes diplômés des écoles françaises d’architecture.

Regardez le film >>

 

Visites

Visite de chantier / ARENA Nanterre-La Défense (92)

jeudi 22 octobre 2015

Elisabeth et Christian de Portzamparc, architectes

Le projet Arena Nanterre-La Défense accueillera en 2017 l’équipe de rugby du Racing 92 et sera aussi un très grand lieu de spectacle pouvant accueillir de 10 à 40.000 personnes. Ce sera la plus grande salle de spectacles indoor à jauge variable de France.
Elle est située sur la commune de Nanterre aux pieds de la Grande Arche de La Défense. Ce projet s’inscrit dans le périmètre de l’opération d’intérêt national Seine-Arche. C’est une Arena installée dans le rectangle de la trame viaire du nouveau quartier. Une face du rectangle est un immeuble de bureau qui recevra le Conseil Général des Hauts-de-Seine. Christian de Portzamparc a imaginé l’Arena comme une “coque de béton flottant au-dessus du sol”. Un ruban “d’écailles” en verre et en métal qui apporteront la lumière, supporte une grande couronne en béton.
Dix-huit mois après le lancement des travaux, le gros-œuvre est terminée. Les équipes de Vinci Construction ont réalisé un exploit structurel tant les contraintes imposées pendant la conception étaient nombreuses et complexes (bretelles d’autoroute en sous-sol, hauteur réglementée…). La future enceinte de 117.000 m2, qui entame actuellement l’édification des tribunes supérieures, devrait être livrée en janvier 2017.

Bétons structurels et bétons architectoniques :
– Bétons lourds et bétons autoplaçants pour la structure, les gradins et portiques, fournis par la centrale BPE Lafarge bétons de Nanterre.
– Coques en béton de ciment blanc, réalisée par l’entreprise Jousselin Préfabrication, plus de 2 000 tonnes de pièces de 15 cm d’épaisseur, dont certaines mesurent jusqu’à 7 mètres. Le complexe étant tout en courbes, certaines présentent des formes coniques, toriques, convexes et concaves qui ont nécessité la mise au point de moules spécifiques, le béton de ciments blanc, se rapproche ainsi de la teinte blanche que souhaitait l’architecte.

Photos de Laurent Thion, photographe d’architecture >>

Fiche Technique

PROGRAMME : Construction d’une salle de spectacle multimodale de 40 000 places et d’un immeuble de bureaux d’une surface utile de 31 000 m2
AMENAGEUR : EPADESA
MOA : RACING ARENA
ASSISTANT MAITRE D’OUVRAGE : STADOME
ASSISTANT TECHNIQUE MAITRE D’OUVRAGE : EGIS CONSEIL BATIMENT
MOE : AGENCE ELISABETH ET CHRISTIAN DE PORTZAMPARC
CONTROLEUR TECHNIQUE : VERITAS
ENTREPRISE GENERALE : GTM BATIMENT / VINCI CONSTRUCTION
BPE : LAFARGE BETONS
PREFABRICANTCOQUES : JOUSSELIN / CIMENTS CALCIA
BET STRUCTURE: SIDF
BET ACCOUSTIQUE : AVEL ACCOUSTIQUE
ENTREPRISE GRADINS : GIREBAT
FOURNISSEUR PREMUR : RECTOR
ENTREPRISE PREDALLE : STRUDAL
SCENOGRAPHE : DUCK SCENO
LIVRAISON : janvier 2017
SURFACE : 117 000 m²

Conférences

Conférence sur les maisons individuelles et petits collectifs

vendredi 12 juin 2015

Retrouvez les témoignages des architectes P. Chemetov, C. Hanappe, A. Mortemard, B. Valero, F. Salama, F. Schlachet lors de la conférence du 12 juin 2015

Regardez le film de la conférence >>

Conférences

Film : 4 projets de logements en béton pour une architecture durable

mardi 05 mai 2015

Quatre nuances de béton blanc dans le logement

Lisse, texturé, préfabriqué ou coulé en place, le béton blanc s’affiche en façade de quatre immeubles d’habitation à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Leurs architectes ont présenté leur vision de ce matériau, le 16 avril 2015 à Paris, dans le cadre du Trophée Béton, un concours pour étudiants qui récompense les jeunes diplômés des écoles françaises d’architecture.

Regardez le film de la conférence en partenariat avec Le Moniteur >>

Visites

4 OPERATIONS ZAC Rives de Seine à Boulogne Billancourt

lundi 02 mars 2015

Les 4 bâtiments B, C,  F et G du Macrolot B5 ZAC Rives de Seine à Boulogne s’inscrivent dans le cadre d’un masterplan, conçu par les architectes-urbanistes Alkemade-Beal-Blanckaert pour le macrolot B5 qui lui-même s’inscrit dans un périmètre plus large, connu sous le nom de Trapèze Renault, dont l’urbanisme est dirigé par l’AUPC (l’agence d’urbanisme et paysage de Patrick Chavannes).
« Le projet du macro-lot B5 propose un équilibre entre urbanisme et architecture. L’urbanité de l’îlot est à l’échelle de la Ville et du Parc qui lui fait face, et chacune de ses composantes architecturales renvoie à ce tout cohérent. Dans un même temps, les différentes architectures de l’îlot se différencient, mais subtilement, dans l’appartenance à une même famille.”
Programme B est : 4 opérations
B5B 4500 m² SHON : Résidence sociale étudiante, comprenant 187 chambres, 1 logement régisseur et 47 emplacements de stationnements en sous-sol.
B5C 5000 m² SHON : Logements libres intermédiaires : comprenant 91 logements composés de studios, 2 pièces et 3 pièces, et 89 emplacements de stationnements en sous-sol.
B5F 11 318 m² SHON : Logements en accession, comprenant 132 logements et 195 emplacements de stationnements en sous-sol.
B5G 3561 m² SHON : Logements sociaux, comprenant 50 logements et 50 emplacements de stationnements en sous-sol.
306 m² SHON : Equipement public destiné à être vendu brut à la SAEM

Les bétons sont présents dans la structure des bâtiments et en façade : béton blanc autoplaçant pour l’ensemble des bâtiments B, C, F, G. L’architecte coordinateur a prescrit l’emploi d’un matériau dominant, le béton dans des teintes claires. Le béton garantit une cohérence d’ensemble tout en ouvrant une grande liberté d’expression architecturale pour chaque concepteur. Les bâtiments B et C ont des parements lisses réalisés à partir de banche Inox. Les bâtiments F et G sont intégralement matricés (sous faces de balcons et voiles). Les bâtiments F et G ont des soubassements en béton autoplaçant noir, matricé. Le béton est coulé en place pour les voiles verticaux et partiellement préfabriqués pour les balcons. Les sols des balcons est composé de dalle de béton gris.

Regardez le reportage photos de Laurent Thion de la visite du 19 janvier >>

Fiche Technique

Superficie du Macro Lot B5 EST (Développé par ICADE PROMOTION) : 25 043 m² SHON
Coût : 52 M€
Calendrier : livraison prévisionnelle au 2ème et 3ème trimestre 2015.
Maîtrise d’ouvrage : ICADE PROMOTION
Maîtrise d’œuvre : TANK ARCHITECTES (MOE Conception B5 B)
TVK (MOE Conception B5 C)
FAA-XDGA (MOE Conception B5 F&G)
BEAL & BLANCKAERT / FLORIS ALKEMADE ARCHITECT (Groupement d’architectes coordonnateurs macrolot B5)
SNC-LAVALIN (MOE Exécution macrolot B5 EST)
MUTABILIS (Paysagiste du cœur d’îlot B5)
Bureaux d’études : SNC LAVALIN
Entreprise Générale : EIFFAGE
BPE : CEMEX
Matrices bâtiments F et G : Reckly
Protection / Anti-Graffiti / Colorants : Grace
Intervenant béton : AXNET
Conseiller béton : Bton Design, Pascal Dupont

Trophée Béton

Remise des prix du Trophée Béton 3ème édition

samedi 10 janvier 2015

Le 8 janvier 2015, les associations Betocib, et CIMbéton ainsi que la Fondation EFB, ont remis les prix de la 3e session du Trophée Béton, un concours placé sous le haut patronage du Ministère de la Culture.

Cette cérémonie s’est déroulée à la Maison de l’architecture en Île-de-France.

Retrouvez le palmarès de l’édition 2014/2015 >>

Visites

Visite des SILOS 13 et du centre de test Ciments Calcia

vendredi 19 décembre 2014

Avec vib architecture | Bettina BALLUS et Franck VIALET

La construction du centre de distribution des Ciments Calcia est à considérer comme une opération préalable à la mise en œuvre du projet d’aménagement du secteur de Bruneseau Nord de la ZAC Paris Rive Gauche, Paris 13e.
D’un appareil technique, le projet se métamorphose en un paysage unique dédié au matériau qu’il contient : les silos de stockage, la liaison verticale, les bureaux, le laboratoire et le sol sont fabriqués en béton. Pas de singularité dissociant les pièces, le traitement est général et unique. Du sol jaillissent les volumes construits.
Une attention particulière est portée à la clôture de la parcelle sur le domaine public.
Il s’agit de montrer d’une manière assumée l’activité du site, sans l’imposer au quartier. La clôture permet de voir le site ou de la cacher, selon l’angle avec lequel on la regarde.
Le tout assure une porosité visuelle sur l’activité industrielle du nouveau centre de distribution. Le centre se compose de 5 silos :
– les silos 1 et 3, de 37 m de hauteur, représentent une capacité de stockage d’environ 11 000 m3 utiles et permettent de recevoir 6 références différentes de ciment,
– le silo 2 (construit en même temps que le silo 1) offre une liaison verticale avec escalier et ascenseur,
– le silo 4, qui glisse sous le périphérique, abrite un laboratoire d’essais mécaniques,
– le silo 5 accueille des bureaux, en encorbellement sur la rue Bruneseau.
Le site n’est plus un délaissé industriel mais devient un signal urbain entre Paris et Ivry.
Les bétons : réalisés à base des ciments de type “couvrot” produits par Calcia distribués par le site de Bruneseau. Il permet un aspect lisse et clair, offre un parement homogène et supporte les nombreuses techniques de pose qui ont été nécessaires au projet : coffrages glissants, coulés en place ou préfabriqués.  Chaque béton a fait l’objet d’une étude spécifique avec les spécialistes de l’entreprise Vinci TPI, notamment pour les coffrages glissants réalisés en continu sur 3 semaines en février, puis en juin 2013.

Regardez le reportage photos de Laurent Thion de la visite >>

Fiche Technique

Programme Construction et mise en valeur de 2 silos de distribution de ciment avec un centre de test et un bâtiment de bureau, dans un contexte urbain en mutation.
Date de livraison : Avril 2014
Maître d’ouvrage : SEMAPA
Exploitant : CIMENTS CALCIA
Architectes : vib architecture (Franck VIALET et Bettina BALLUS)
Mission : base Loi MOP
Coût construction : 18 M d’Euros HT
Surfaces | site : 4478 m²
Certification : PLAN CLIMAT VILLE DE PARIS
BET MANDATAIRE – Ingénierie TCE – OPC – SYN : JACOBS France
Entreprises : SOGEA TPI (lot 1) – IBAU HAMBURG (lot 2)

Conférences

Rencontres Béton

vendredi 24 octobre 2014

Tout savoir sur les bétons ! C’est ce qu’a proposé cet évenement pluridisciplinaire organisé par
les associations Bétocib, CIMbéton et la fondation EFB dans le cadre du concours Trophée
béton
. Il a eu lieu le jeudi 16 octobre 2014, a la Maison de l’architecture en Ile-de-France et
s’adressait aux professionnels et aux étudiants.

Ces rencontres bétons sont l’occasion :
• de visiter le showroom, voir et manipuler des bétons
• d’échanger avec les acteurs de la filière, maîtres d’ouvrage, concepteurs, bureaux d’études,
entreprises
• de réaliser des échantillons a partir de tous les composants des bétons exposés
• de participer a une conférence et un débat présentant des réalisations exemplaires en béton

UN IMMENSE MERCI AUX EXPOSANTS, vos prototypes, échantillons, innovations, systèmes, photographies et sculpture ont eu beaucoup de succès
ALKERN, ARKHEIA, BCS, BETSINOR, BLOC PARC, BOUYGUES TP, BTON DESIGN, CEMEX, CERIB, CHRISTINE MAIGNE , CHRYSO, CIBETEC, CIMENTS CALCIA, CIR, CMEG, DELTA PREFA, DRANE, EUROBETON France, FEHR, FELIX PERROTIN, FIXINOX, GRACE, GSM, HOLCIM, HYDROMINERAL, IDBAT, IMERYS CERAMICS France, JOUSSELIN, LAFARGE, LAFARGE , LANXESS , NAULLET , OGER INTERNATIONAL , SEE SIMEONI , SIBELCO , SIKA , SILMER , SNBPE , SOCECO RECKLI , SORIBA , SYNAD , UNIBETON , VICAT

BRAVO à Christelle Gress et Nicolas Roussel, vous avez manipulé, expérimenté avec un nombreux public de professionnels et d’étudiants tous les composants du béton.

FELICITATIONS à Franck Boutté, Marc Barani, Frédéric Chartier et Pascale Dalix pour leur conférence et leur analyse sur le sujet: “construire en béton en respectant les exigences environnementales et sociétales d’aujourd’hui et demain”.

Visites

Visite de chantier de l'équipement culturel et de loisirs à Chaville

lundi 06 octobre 2014

Visite du chantier de l’équipement culturel et de loisirs de Chaville avec les architectes Ilham LARAQUI et Marc BRINGER le 26 septembre 2014

Regardez le reportage photo de Laurent Thion >>

Fiche Technique

Programme : Espace Culturel et de Loisirs sur 5 niveaux : SS, RDC, Entresol, R+1 et R+2 – SMAC (salle de musique actuelle) – Studio d’enregistrement – Studios de répétitions – Salle de percussion – Café-Théâtre – Administration – Ludothèque – Salles d’activités (Bricolage / Danse / Cours …) – Patio
MOA : Ville de Chaville
MOA Déléguée : SPL SOA
MOE : LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE
Entreprise : AKERYS
Entreprise Gros-Œuvre : Société GOMES
Consultant Béton : Pascal Dupont, B-TON DESIGN
Finitions : AXNET
Type de mission : Mission de base et exécution
Livraison : février 2015
Surface : 2092 m²
Label BBC
Spécificité du béton : en béton noir autoplaçant

Visites

ASSEMBLEE GENERALE de BETOCIB au Centre National de la Danse à Pantin

jeudi 21 août 2014

Conçu en 1965 par l’architecte Jacques Kalisz, à la demande de Jean Lolive alors maire de Pantin, le bâtiment a eu pour première affectation en 1972 d’abriter la cité administrative de la ville de Pantin. En 1997, la municipalité de Pantin l’a mis à la disposition de l’État pour un franc symbolique dans le cadre d’un bail emphytéotique de 60 ans en vue d’y accueillir le Centre national de la danse

Deux architectes, Antoinette Robain et Claire Guieysse, ont procédé à la rénovation tout en l’adaptant aux besoins du Centre national de la danse. Pour ce travail, elles ont été lauréates du prix « l’Équerre d’argent » en octobre 2004.
La mise en lumière du bâtiment a été confiée à Hervé Audibert. Des artistes plasticiens ont également été sollicités dans le cadre de la commande publique et du 1% artistique : la réalisation d’éléments du mobilier a été confiée à Michelangelo Pistoletto et la signalétique intérieure et extérieure au graphiste Pierre di Sciullo. L’élaboration de la ligne de mobilier a été confiée à Hélène Diebold.

Un grand MERCI à Claire Guieysse pour cette visite commentée et détaillée de ce magnifique bâtiment.

Reportage photo de Laurent Thion, photographe d’architecture>>

Visites

VISITE DE CHANTIER DU COLLEGE JEAN MOULIN à AUBERVILLIERS

mardi 10 juin 2014

Projet / Béton :
Il s’agit de la reconstruction neuve du collège Jean Moulin, sur le site de l’ancien collège, qui reste en fonctionnement pendant la durée du chantier.
Ce chantier fait partie du vaste programme de reconstruction de 18 collèges de Seine St Denis, lancé par le CG 93, dans le cadre duquel l’offre d’EIFFICOL a été retenue pour la reconstruction de 8 d’entre eux.
La sécurité des collégiens proches, la recherche de techniques de chantier silencieuses, la volonté d’obtenir un bâtiment institutionnel et pérenne à peau de béton, ont conduit EIFFAGE Construction à retenir la technique de prémurs coffrants avec isolation par l’intérieur de l’entreprise Jousselin. Cette mise en œuvre a permis un chantier rapide, sans banches, sans survol de grue sur le collège existant, et des rotations de toupies réduites. La peau extérieure est de deux aspects : Béton blanc lisse non poli en superstructure, béton gris structuré à RdC. La peau intérieure est en béton hydrofugé dans les circulations, quelquefois réhaussée de plages de peinture, par endroits bouchardée.
La compacité du site a conduit à réserver la traditionnelle toiture terrasse pour la disposition de six logements de fonction ; Ce sont des maisons à ossature et bardage bois, pour des raisons de poids et d’installation par éléments préfabriqués.
Le collège sera en cours d’achèvement au moment de cette visite, ce qui permettra d’apprécier les intérêts et les aspects de cette nouvelle manière de mise en œuvre.

Reportage photos de Laurent Thion, photographe d’architecture >>

Fiche Technique

Programme : Reconstruction du Collège Jean Moulin à Aubervilliers
Adresse : 76 rue Henri Barbusse, 93300 Aubervilliers
Maître d’ouvrage EIFFICOL pour CG de Seine st Denis
Architectes : Lelli Architectes, Dominique et Giovanni Lelli
Livraison : Rentrée scolaire 2014
Type de mission : PPP (Partenariat Public Privé)
Surface de plancher : 7815 m²
Montant des travaux 18,2 M€ HT
BET: CET, PHI 2, ORPHEA, Le SOMMER, OTCC, ENERGIA
Entreprise Générale : EIFFAGE
Entreprise de préfabrication : JOUSSELIN

Visites

Visite et reportage photo d'un EHPAD à Paris

jeudi 20 mars 2014

Agence PHILIPPON- KALT architectes urbanistes

Un grand merci aux maître d’ouvrage, architectes, entreprises pour cette visite d’ EHPAD, 49 rue Blanche, 75009 Paris.
Cet établissement dédié aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer s’inscrit dans l’histoire du lieu, construit pour les aveugles de guerre.
La restructuration est une “recomposition” effectuée telle une couture architecturale sur le bâtiment existant, lui-même édifié en 1935 sur les caves voûtées de deux hôtels particuliers du 18ème siècle.
La façade s’inspire de son environnement, un espace vert protégé. Une résille estompe la limite bâtie et entre en résonance avec les lignes végétales du jardin.
Démultipliées par leurs ombres portées, les lames offrent une perception changeante du bâtiment. Réalisées en béton blanc fibré, elles s’harmonisent au ton pierre et à la texture minérale des immeubles mitoyens.
Cette double peau intègre les coursives filantes imposées par les pompiers à chaque étage. Elle constitue une protection solaire pour les chambres orientées à l’Ouest, permettant d’ouvrir de très larges baies sur le jardin.
Afin de conférer la plus grande légèreté à cette résille, le choix s’est porté sur un béton blanc fibré à ultra haute performance (BFUHP) associant finesse de structure et d’aspect, à des qualités de durabilité.
Une réflexion a été menée avec le fabricant et l’entreprise Fehr pour rendre autoportant pour la première fois ce béton blanc aux fibres organiques jusqu’ici utilisé à des fins de parement.
Un système de fixation et d’articulation des lames spécifiquement étudié a permis de rendre cette façade autoportante sur 22 mètres de haut.
Des bielles en inox permettent l’articulation des lames de 6 m de long tout en absorbant les efforts de déformation et de dilatation. Cette façade a fait l’objet d’un ATEX (Avis Technique Expérimental).

Regardez le reportage photo de Laurent Thion photographe d’architecture >>

Fiche Technique

72 lits pour personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer
Maître d’ouvrage : Aximo
Maître d’ouvrage délégué : Paris Habitat
Site : 49 rue Blanche, 75009 Paris
Calendrier : livraison 2012
Type de projet : restructuration d’un immeuble 1935 dans un quartier historique de Paris
Type de mission : mission complète
Surface : 4 300 m² SHON
Montant des travaux : 9 M€ HT
Label : Certification Patrimoine – Habitat et Environnement
BET: SLH (fluides), Pouget (thermique), C. Père (paysage), Impact (acoustique), Cuisine (Systal),
Entreprises : Sicra (entreprise générale), FEHR pour la préfabrication (réalisation de l’étude technique, fabrication des éléments, transport et pose).

Trophée Béton

Remise des prix Trophée béton 2ème édition

lundi 13 janvier 2014

Le 7 janvier 2014, s’est tenue à la Maison de l’Architecture d’Ile de France la cérémonie de remise de prix de la 2ème édition du Trophée Béton.

1er prix : Olivier Rigal

Le site géologique de Bozouls : un lieu unique dédié aux programmations artistiques
ENSA MARSEILLE

2ème prix : Jules Streiff

Un centre sportif à Nancy
ENSA NANCY

3ème prix ex aequo : Grégoire Arthuis

Réhabilitation d’un IGH à Nantes 
ENSA PARIS-MALAQUAIS

3ème prix ex aequo : Gabriel Milhé

Reconversion d’une friche portuaire à Tarnos
ENSAP BORDEAUX

En savoir plus sur le palmarès >>

Nomination du nouveau président de BETOCIB Paul Chemetov et retour sur les 40 ans de l'association

mercredi 04 décembre 2013

Paul Chemetov a été nommé Président de BETOCIB le mercredi 4 décembre 2013, à l’occasion de la soirée des 40 ans de BETOCIB qui s’est tenue au Palais d’Iéna autour de l’exposition « Auguste Perret, huit chefs-d’œuvre !/ ? – Architectures du béton armé ».

Paul Chemetov est architecte et urbaniste français, grand prix national de l’architecture. Son travail d’architecte et ses réflexions urbaines sont axés sur le logement et les équipements publics. Il exprime ses convictions architecturales et urbaines dans les constructions ou les aménagements dont il a la charge, mais aussi par son enseignement à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, ses nombreux articles, ses livres et par ses prises de position publiques. Ses réalisations, notamment en béton, sont marquantes et il s’impose comme une figure majeure de l’architecture actuelle.

BETOCIB a rendu hommage à Franck Hammoutène, Président depuis 2010, qui a fortement contribué, tant professionnellement qu’au sein de l’association, à valoriser la qualité esthétique et technique de l’architecture en béton.

Regardez les photos de la soirée >>

Regardez le film de la soiree >>

Visites

Visite de chantier de la ZAC BOUCICAUT : un nouvel éco-quartier à Paris

mercredi 13 novembre 2013

Les acteurs du projet :
Aménageur : SemPariSeine
Maîtres d’ouvrage : RIVP / Crédit Agricole Immobilier Entreprises / PERL / Nexity
Maîtres d’œuvre : Michel Guthmann AU (lot C) / Ameller&Dubois (lot E)/ AUA Paul Chemetov (lot F)/ Agence Brossy et Associés (lot H)/ Petitdidier Prioux Architectes (lot D)/ Daufresne Le Garrec et Associés (lot G)
Les prestataires de la SemPariSeine :

Architecte coordonnateur : AUA Paul Chemetov ; Paysagiste coordonnateur : Comptoir des Projets
AMO Développement Durable : Le Sommer Environnement associé à 2EI (biodiversité et eaux pluviales)
AMO Insertion : Face Paris
MOE des Espaces publics et du Square : ESE Degouy (BET) associé à SLG Paysage

La ZAC Boucicaut
L’hôpital Boucicaut a fermé ses portes en 2001, libérant un espace de 3 hectares dans l’ouest du 15ème arrondissement de Paris.
Dès 2003, la Ville de Paris adopte un schéma d’aménagement d’ensemble du site et transforme l’ancien pavillon d’accueil de l’hôpital en école élémentaire.
Une zone d’aménagement concertée est créée pour mener à bien la reconversion du site. La SemPariSeine est désignée comme aménageur du site, à l’issue d’un appel d’offre lancé par la Ville de Paris en 2009. Le programme à réaliser propose une grande diversité des logements : logements sociaux, à loyer maîtrisés, logements en accession à la propriété ainsi qu’une résidence sociale pour travailleurs migrants. Une pépinière d’entreprise et des commerces occupent l’un des anciens pavillons de l’hôpital, réhabilité. Un espace culturel et un foyer pour adultes handicapés trouvent place en rez de chaussé de différents bâtiments. La SemPariSeine a retenu le groupement AUA Paul Chemetov pour conduire les études préalables, en tant qu’architecte coordonnateur associé à Comptoir des Projets, paysagiste. Ces études ont défini le nombre de lots à réaliser au regard du programme ainsi que l’implantation des équipements. Des fiches de lots ont ensuite précisé la volumétrie des bâtiments, défini leurs accès, leur implantations et proposé des choix de matériaux.
En tant qu’écoquartier, le projet urbain dépasse largement les ambitions locales et règlementaires, mettant très fortement en avant les thématiques de l’énergie, de la gestion des eaux pluviales et de la biodiversité. Démarrées en 2012, les premières constructions seront prochainement livrées. Les deux derniers chantiers démarreront début 2014. Au cœur du nouveau quartier, le square de l’ancien hôpital sera requalifié, agrandi et ouvert au public mi 2015. Le quartier, entièrement piéton, s’achèvera en 2016.

Zoom sur le LOT F avec l’architecte Paul Chemetov

Maîtrise d’ouvrage : RIVP
Maîtrise d’œuvre : AUA PAUL CHEMETOV 
BET TCE+HQE : INEX BET / Bureau d’études structure : RFR Go+ / Economiste : AEI /  Bureau de contrôle : Qualiconsult / CSPS : SOCOTEC  
ENTREPRISE DE GROS ŒUVRE : Dumez Ile de France.

Le lot F est le seul ensemble d’activités de la ZAC (Pépinière et hôtel d’entreprises). Le parti urbain est dicté par les préconisations contenues dans la fiche de Lot F qui reprennent les objectifs d’aménagement du secteur Boucicaut du PLU de Paris. Le pavillon Vilain, existant doit être visible depuis la rue de Lourmel ; pour cela le nouveau bâtiment respecte les retraits préconisés dans la fiche de lot.  
Le bâtiment nouveau s’élève le long de la rue de Lourmel sur un R+4 à l’alignement puis en retrait au niveau du dernier étage formant l’attique sur les trois cotés bordant la propriété. Ce retrait permet l’implantation de terrasses accessibles. La façade Est, implantée en bordure de la rue de Lourmel est la façade accessible aux pompiers. 
L’implantation du bâtiment est conditionnée par les règles de gabarit du PLU. Pour répondre à celles-ci et aux différentes exigences imposées par le contexte du projet,  dans la mise en relation du bâtiment existant et du nouveau, plusieurs réponses ont été déclinées : un socle commun, au-dessus de ce socle le bâtiment s’élève et l’alignement des bâtiments sur rue impose un alignement bâti face aux logements existants sur la rue de Lourmel,  le bâtiment est scindé à partir du R+2 en deux parties : une faille de la largeur d’une trame, soit 8.10m, située au droit de l’entrée ménage de vues, une transparence vers le cœur d’Ilot, sur l’arrière, en surplomb du bâtiment existant, les dispositions sont différentes. Le jeu des volumes est plus libre, proche du plot de logements construit au nord de la parcelle, le bâtiment de la pépinière pourra s’ouvrir au sud sur une allée piétonne, le pavillon Vilain est rénové pour être mis en valeur. Le terrain et les abords sont complètement réaménagés.

Regardez le reportage photo de Laurent Thion, photographe d'architecture >>

Zoom sur le lot E avec les architectes Ameller et Dubois

Maître d’Ouvrage : RIVP 
Maître d’œuvre : AMELLER-DUBOIS & ASSOCIES Architecte / Entreprise de Gros-Œuvre : EIFFAGE / Préfabricant : BCS / BET TCE : GRUET INGENIERIE
S’inscrivant dans la continuité de réalisations récentes ou à venir, le lot E se caractérise par sa situation en pointe d’îlot, venant terminer la composition urbaine de la ZAC en partie Sud-Est. L’implantation retenue reprend strictement les contraintes d’alignement et d’insertion définies dans l’étude urbaine. 

Le projet comprend trois corps de bâtiments de logements de hauteur variable (R+6 pour les pavillons Sud et Est et R+7 pour le pavillon Nord) reliés en partie basse sur leurs deux premiers niveaux. Ceux-ci reposent sur un socle commun en rez-de-chaussée accueillant un programme pour autistes (hébergement de 12 chambres), des logements ainsi que les halls de la résidence et leurs locaux associés. Ces trois ensembles, organisés de manière à ménager des prospects agréables, développent un concept de pavillon relativement compact aux façades partiellement creusées ou émergentes, offrant un aspect très sculptural. Les appartements bénéficient d’une épaisseur en saillie formant loggia dans le prolongement du salon. La composition génère ainsi un mouvement de rotation pour chaque pavillon qui affirme l’angle des deux rues et signifie sur toutes les orientations du projet le statut de proue urbaine de cette partie de ZAC. Ce mode de conception induit des variations et des effets architecturaux qui favorisent une échelle du construit moins imposante, plus individualisée et plus séduisante. 
Matières et matériaux
Le projet fait appel à des matériaux pérennes, peu nombreux et choisis. Réalisée en panneaux de béton préfabriqués clairs l’enveloppe traite de manière homogène de la totalité du projet. Les loggias sur leur face intérieure, les liaisons entre pavillons sur deux niveaux et les deux appartements en attique sont entièrement habillés de lames de bois de mélèze. 

Regardez le reportage photo de Laurent Thion, photographe d'architecture >>

Lancement du livre“PEAUX DE BETON” 65 architectures contemporaines

vendredi 21 juin 2013

Présentation de l’ouvrage « Peaux de béton, 65 architectures contemporaines » publié par Bétocib au éditions DUNOD, animée par Franck Hammoutène avec la participation des architectes présentés dans le livre.
Un grand MERCI à tous les architectes qui sont venus avec beaucoup d’enthousiasme présenter leur projet : Christophe Gulizzi , Philippe Deprick et Jean-Louis Manaique, Françoise N’Thépé, Luc Poux, Emmanuel Combarel et Dominique Marrec, Giovanni Pace, Monique Labbé, Cyrille Hanappe, Pascale et Christian Pottgiesser, Jérôme Sigwalt et Karine Hermann, Jeahn-Michel Buron, Rémy Marciano, Bernard Valéro, Jean-Michel Lusso et Yves Laurent, Manuelle Gautrand, Pierre Chomette, Jean-Pierre Lott, Marjolijn Boudry et Pierre Boudry, Alain Le Houedec, Gilles Bouchez, Vincent Mangeat, Antoine Daudré-Vignier, Christophe Gulizzi, Jean-François Schmit, Serge Goldstein, Frédéric Schoeller, Christine Maigne, Daniel Kahane, Ursula Kurz …

Regardez le reportage photos de Laurent Thion, photographe d’architecture >>

Peaux de béton, 65 architectures contemporaines
Auteur : BETOCIB, sous la direction de Claire Barbou, secrétaire générale de Bétocib
Préface:  Jean-Louis Cohen, architecte-historien, enseignant à l’Institute of Fine Arts de New-York
Rédaction, recueil de texte, recherche iconographique : Claire Barbou, Carine Merlino, Norbert Laurent

Cet ouvrage présente 65 architectures contemporaines d’exception qui témoignent des remarquables propriétés de ce matériau, de l’immense variété des peaux de béton ainsi que de leur nature singulière et changeante. Conçues par certains des plus grands architectes actuels, ces réalisations ont été sélectionnées pour leurs qualités architecturales et leurs solutions innovantes. Paroles d’architectes, d’ingénieurs, d’entrepreneurs, d’universitaires ou d’artistes côtoient les magnifiques photographies de cet ouvrage dans lequel les façades se dévoilent de page en page.

192 pages, en vente en librairie 
feuilleter l’ouvrage “peaux de béton” sur le site de Dunod ...
Prix : 29€

Visites

Visite de la Place de la République

lundi 27 mai 2013

VISITE DE CHANTIER avec Vincent Hertenberger ET Agathe Lavielle de l’agence TVK Architectes Urbanistes
MAITRE D’OUVRAGE : Ville de Paris (Direction de la Voirie et des Déplacements)
MAITRISE D’ŒUVRE : Trévelo & Viger-Kohler Architectes Urbanistes mandataires, ATEC / bureau d’étude technique, AREAL + Martha Schwartz Partners / paysagistes, CITEC / bureau d’étude déplacement et circulation, JML Consultants / bureau d’étude fontainerie, AIK – Yann Kersalé / conception lumière, Transsolar / bureau d’étude environnement, Ville Ouverte / concertation et conseil, Segic Ingénierie, B-Ton Design / plasticien béton.
SURFACE : 3,8ha
DIMENSIONS DE LA PLACE : 280m x 120m
DATE DE LIVRAISON : mi-juin 2013

PROGRAMME : Aménagement de la Place de la République et construction du pavillon « Monde et Médias »

NATURE DU BETON : Dalles en béton bicouche fabriquées sur mesure avec finition satinée. 3 modules, 3 tailles et 3 couleurs. Formulation du béton choisie pour un rendu du sol parfaitement homogène et en harmonie avec l’aspect des bétons coulés en place

Un grand MERCI encore une fois à notre photographe, Laurent Thion pour son beau reportage.
BRAVO aussi à Pascal Dupont, membre de Bétocib, consultant béton qui a conseillé les architectes dans leur travail.

Regardez le reportage photos de Laurent Thion, photographe d’architecture >>

Visites

Visite du Département des Arts de l'Islam au musée du Louvre

lundi 15 avril 2013

VISITE PRIVEE des salles du département des Arts de l’Islam, au Musée du Louvre
avec l’architecte Gérard Le Goff et en partenariat avec le GROUPE LAFARGE

Nature du béton et particularité du béton : le béton est omniprésent dans ce projet et fait écho à la pierre du Louvre.

– Tous les murs sont ainsi intégralement recouverts de 6 cm de parement de béton noir, pour donner une profondeur aux espaces et permettre une meilleure mise en valeur de la collection.
– L’escalier monumental de 16 mètres de long, qui relie le sous-sol au rez-de-cour est lui aussi en béton noir. Outre son aspect fonctionnel, qui contribue à la fluidité des espaces, cet escalier coulé d’un seul bloc est une œuvre d’art sculpturale en tant que telle. Sa construction a constitué un défi technique. Le béton a en effet été injecté par le bas, en une seule fois grâce aux performances techniques du béton autoplaçant et autonivelant.
– Les architectes ont également utilisé le béton pour les 12 colonnes qui soutiennent le plancher.
– Le béton fibré à ultra haute performance a été choisi pour les marches et contremarches de l’escalier, afin d’augmenter leur résistance (6 à 8 fois supérieure à celle d’un béton traditionnel).
– Ce béton se retrouve également dans la fabrication de la cimaise qui supporte le porche mamlouk, une des œuvres majeures de l’exposition et dans les couloirs qui relient le bâtiment aux autres salles du musée.

Chiffres clés : – 5 800 m³ de béton livrés
– un escalier de 13 m³ et de 16 m de longueur
– 128 m³ de contre mur en béton noir

Fiche Technique

Programme: Vingt ans après le grand chantier de la pyramide, la création du nouveau département des Arts de l’Islam au sein du musée du Louvre représente une étape décisive dans l’histoire du palais et du musée. À la fois architectural, culturel, artistique et civilisationnel, ce nouveau département convie le visiteur à un véritable voyage sensible au cœur de sa collection islamique.

Maître d’ouvrage : Etablissement Public du Louvre
Architecte Mandataire : Rudy Ricciotti
Architecte associé : Mario Bellini
Muséographe : Renaud Pierard
Bureau d’étude : BERIM
Entreprises gros-œuvre : Lainé Delau et Soletanche Bachy
Charpente, couverture, façades : Waagner – Biro
Coût H.T: 40 414 745 euros HT
Surface : 5000 m²
Date de livraison : mai 2012

Visites

Visite de chantier : Hôtel de ville de Bagnolet

jeudi 28 mars 2013

Visite de chantier avec l’architecte Jean-Pierre Lott et l’entreprise Urbaine de Travaux.

Programme: L’Hôtel de ville de Bagnolet s’installe sur la nouvelle place de l’Hôtel de Ville. Sa surface est de 11.000 m² shon. Sur un terrain en pente, l’immeuble se développe sur 8 niveaux : un en infrastructure, 7 en superstructure ;

Le bâtiment est principalement composé de bureaux et de services recevant du public, il comprend également la salle du conseil municipal.

La construction s’inscrit dans une démarche environnementale. La particularité technique de la construction est l’emploi du béton architectural blanc, de voiles courbes coulés en place et un travail sur une double peau.

Nature du béton: Béton blanc coulé en place, coffrage courbe, atrium sur 8 niveaux

Un grand MERCI à Jean-Pierre Lott et Urbaine de Travaux pour leur accueil.
BRAVO à Laurent Thion, photographe pour ce magnifique reportage photographique, qui une fois de plus, sublime la matière.

Regardez le reportage photo de Laurent Thion à l’extérieur >>

Regardez le reportage photo de Laurent Thion à l’intérieur >>

Fiche Technique

Maître d’ouvrage : Ville de Bagnolet
Maître d’œuvre : Jean-Pierre Lott
Entreprise de Gros Œuvre : Urbaine de Travaux
Bureau d’études : BET TCE Economiste : BERIM / HQE : OASIIS /
Acousticien : ACOUSTB / Scénographe : Jean Pierre MAS
Coût H.T: 23 M euros
SHON : 11 000 m²
Date de livraison : 2013

Trophée Béton

Remise des prix | TROPHEE BETON 2012-2013

vendredi 11 janvier 2013

Betocib, Cimbéton et la Fondation EFB, sous le haut patronage du Ministère de la Culture, ont remis les prix du Trophée Béton 2012, le lundi 7 janvier 2013 à 18h30 à la Maison de l’architecture en Île-de-France, 148 rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 10e.

Cette cérémonie s’est déroulée à la suite de la délibération du jury, où les 10 équipes nominées ont été auditionnées. Quatre équipes ont été désignées lauréates.

Les lauréats :

1er prix :
Antoine Meinnel et Romain Pequin, ENSA Versailles (directeur de diplôme : Aghis Pangalos)

Un chai viticole pour le vignoble de Gigondas

1er prix
Lucie Enderlin, ENSA Nancy (directeurs de diplôme : Pascal Richter et Laurent Koetz)

Une Ecole de Paysage à Toul

2ème prix :
Quentin Perchet, INSA Strasbourg (directeur de diplôme : Philippe Dahan)

La Maison de Viktor & Rolf, Londres

3ème prix :
Xavier Travert, ENSA Paris-Val de Seine (directeur de diplôme : Xavier Lagurgue)

Une Unité de Régénération Urbaine, Porte de Bercy à Paris

Les nominés :

  • Isabelle Bardèche, Ecole Spéciale d’Architecture (directeur de diplôme : Jacques Métrot)
    AlgÔ ou la régénération de la baie de Morlaix par les algues
  • Jonathan Coppa, ENSA Nancy (directeurs de diplôme : Pascal Richter et Laurent Koetz)
    Fondation Baru pour la bande dessinée
  • Paul Fraillon et Thibault Guillaneau, ENSA Paris-Val de Seine (directeur de diplôme : Marc Tabet)
    Le Syncrétisme Religieux ou l’Identité Péruvienne Moderne
  • Julien Gougeat, ENSA Paris - La Villette (directeur de diplôme : Pascal Quintard Hofstein)
    Solitaire/Solidaire, une tour parisienne
  • Thibaut Muller, ENSA Strasbourg (directeur de diplôme : Dominique Coulon)
    Porte des Lilas : une nouvelle transition urbaine et culturelle
  • François Tramoni, ENSA Marseille (directeur de diplôme : Rémy Marciano)
    Une Mégalithe Stambouliote

Le Trophée béton : un nouveau concours pour les jeunes diplômés des écoles d’architecture

Le concours a été créé pour inviter les étudiants à approfondir leurs connaissances en résistance des matériaux suivant une approche structurelle. L’objectif est de pouvoir imaginer de nouveaux dialogues entre les jeunes professionnels, les ingénieur et les entreprises, engagés ensemble en faveur de l’innovation au service de l’architecture en béton. Pour encourager le dialogue, le concours est accompagné d’une série de conférences où de prestigieux projets contemporains sont présentés par plusieurs acteurs.
Le Trophée béton récompense les étudiants inscrits en projet de fin d’étude (PFE), ou jeunes diplômés de moins d’un an des écoles d’architecture françaises, pour la pertinence des qualités esthétiques, techniques et environnementales du matériau béton appliqué à leur projet de fin d’études. Le Trophée Béton favorise le rapprochement des écoles d’architecture et des écoles d’ingénieurs.
Dix équipes nominées et quatre désignées lauréates vont bénéficier, grâce à ce concours, d’une visibilité à l’orée de leur entrée dans la vie professionnelle à travers une exposition à la Maison d’architecture en Île-de-France et la publication d’un tiré-à-part de la revue AMC-le Moniteur.

Un jury d’exception

Sous la présidence de Franck Hammoutène, architecte, Président de BETOCIB, le jury a réunit les représentants des différents partenaires, des architectes et des ingénieurs pour qui les qualités architecturales sont indissociables des qualités structurelles :

  • Jérôme Poulain, Chef du bureau des enseignements, Service de l’architecture, Direction générale des patrimoines, Ministère de la Culture et de la Communication
  • Michel Perrot, Président de la Maison de l’architecture en Ile-de-France
  • Gilles Davoine, rédacteur en chef AMC- le Moniteur
  • Pierre Bonnet, architecte
  • Franck Boutté, architecte-ingénieur
  • Paul Chemetov, architecte
  • Bernard Desmoulin, architecte
  • Nathalie Franck, architecte
  • Christelle Gress, ingénieur
  • Olivier Herbemont, architecte, maître d’ouvrage
  • Jean-Marc Weill, architecte-ingénieur

Des lauréats récompensés

10 projets ont été nominés et 4 équipes lauréates ont reçu un prix.

  • Deux 1er prix : 5 000 euros
  • 2ème prix : 3 000 euros
  • 3ème prix : 1 500 euros
  • Une valorisation immédiate à travers une exposition
  • Les 10 projets nominés font l’objet d’une exposition, du 7 au 14 janvier 2013 à la Maison d’architecture en Île-de-France.

Une publication spéciale

Les résultats du concours seront publiés dans un tiré à part de la revue AMC, distribué à 16 000 exemplaires, avec le numéro du mois de février 2013.

À suivre : le lancement de la 2ème session et trois nouvelles conférences

Le lancement de la 2ème session du « Trophée béton, liberté de l’espace », se déroulera le 26 février 2013, à 18h30, à la Maison de l’architecture en Île-de-France. Simon Texier, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Picardie Jules Verne (Amiens), présentera une conférence intitulée « Panorama de l’architecture contemporaine, prouesses et folies du béton ».

Les inscriptions au concours seront ouvertes à partir du 26 février 2013 sur le site : www.trophee-beton.com

Trois conférences suivront ce lancement avant la clôture des inscriptions de la 2ème session :

  • mai : Dialogue architectes / entreprises : mises en oeuvre innovantes des bétons
  • juin : Le béton des artistes
  • septembre : Dialogue architectes / maîtres d’ouvrage : bétons et écoquartiers

Pour plus d’information :

info@trophee-beton.com | www.trophee-beton.com
Claire Barbou, secrétaire générale de Bétocib, 01 55 23 01 17
Judith Hardy, directrice de la rédaction de Construction Moderne, CIMbéton, 01 55 23 01 05
Trophée Béton - 7 place de la défense - 92974 Paris La défense cedex

Visites

Visite du chantier du barrage de Chatou

mardi 18 septembre 2012

Franck Hammoutene, président de Bétocib et Pascal Chombart de Lauwe, président d’AMO ont convié leurs adhérents à la visite du Chantier du Barrage de Chatou — reconstruction du Barrage de Chatou pour être exact.

La visite a été commentée par :

  • Patrice Chamaillard, directeur adjoint de la direction interrégionale du bassin de la Seine,
  • Guillaume Mailfert, Subdivision Etudes et Grands Travaux, VNF,
  • Luc Weizmann, architecte
  • Nicolas Duramé, directeur du projet, Bouygues TP

“La reconstruction du barrage de Chatou, au-delà bien sûr de sa finalité fonctionnelle de gestion de la Seine, fournit l’opportunité d’une requalification générale du site dans un environnement sensible, à proximité de l’Ile et du Chemin des Impressionnistes. A l’approche technique répond le souci d’une intégration architecturale et paysagère, d’une synthèse spatiale des composantes d’un ensemble complexe : il s’agit de concilier les préoccupations fonctionnelles, la recherche d’une exploitation sécurisée avec la volonté d’une valorisation qualitative et publique de tout un site. La démolition du barrage actuel permet de lui substituer un ouvrage beaucoup plus discret, d’expression contemporaine, qui libère la perception visuelle de la courbure de la Seine.”

Un grand MERCI à la Maîtrise d’Ouvrage, à Luc Weizmann, à Bouygues TP pour leur accueil , à vous tous d’être venus si nombreux, et à Laurent THION pour son magnifique reportage photos >>

Fiche Technique

  • Maitrise d’ouvrage : Voies Navigables de France représentée par Patrice Chamaillard, directeur adjoint de la direction interrégionale du bassin de la Seine et Guillaume Mailfert, Subdivision Etudes et Grands Travaux
  • Architecte : Luc Weizmann Architecte / LWA
  • Entreprise : Bouygues TP représentée par Nicolas Duramé, directeur du projet – Bouygues TP Régions France – EMCC
  • Maîtrise d’oeuvre technique : Coyne et Bellier / Mandataire – SPRETEC
  • Fournisseur du Béton : CEMEX
  • Fournisseur de Granulats : Groupe CB
  • Particularité du béton : Béton de ciment gris, brut de décoffrage, matricé et composé de granulats courants, sables et gravillons lavés provenant des carrières du Boulonnais.
Visites

Visite de l’immeuble de bureaux du 96/104 avenue Charles de Gaulle à Neuilly, 92

mardi 13 mars 2012

Dans le cadre de ses rencontres professionnelles, BETOCIB a participé à la visite de l’immeuble de bureaux du « 96/104 » au 96-104, avenue Charles de Gaulle à Neuilly organisée par l’association AMO, l’agence d’architecture Lobjoy et Bouvier et GECINA.

PROJET: campus tertiaire HQE et BBC constitué de trois bâtiments reliés entre eux et développant 10 500 m² S.U.
Deux des trois bâtiments ont fait l’objet d’une restructuration lourde, celle-ci portant principalement sur le remaniement complet des façades et la réorganisation des circulations verticales.
L’immeuble sur l’avenue a été démoli et entièrement reconstruit. Un des trois bâtiments de bureaux est en structure bois.

Particularité du BETON: La façade blanche cristalline de l’Avenue Charles de Gaulle et la façade de l’Allée Ferrand sont rythmées par des éléments en béton blanc poli architectonique :
les poteaux porteurs créent un filtre visuel au RDC, les corniches forment les coursives de la façade double peau et les pièces massives verticales double hauteur structurent la façade Allée Ferrand.
Le béton blanc poli architectonique est constitué de ciment blanc autonettoyant, de sable blanc et d’agrégat blanc de marbre préfabriqué par CIBETEC.
Morin Systeme Architectonique a conçu la vêture en béton blanc poli PALAZZO dito panneaux, pour l’entreprise LAINE  DELAU.

Regardez le reportage photos (1ère série) de Laurent Thion, photographe d’architecture >>
Regardez le reportage photos (2ème série) de Laurent Thion, photographe d’architecture >>

Fiche Technique

PROGRAMME : 3 Immeubles de bureaux
MAITRISE D’OUVRAGE : GECINA
ARCHITECTE : Agence Lobjoy et Bouvier
Fournisseur du Béton architectonique: CIBETEC et MSA
SHON après travaux : 12 240 m²
Surface utile : 10 426 m²
Chantier : 26 mois
Economies d’énergie : Bâtiment 1 : économies de 50 % (niveau BBC)
Bâtiments 2 et 3 : économies d’énergie de 40 % (niveau BBC rénovation) par rapport à un immeuble neuf réglementaire.

Visites

Visite de logements sociaux à Paris

mardi 20 décembre 2011

Dans le cadre de ses rencontres professionnelles, BETOCIB a organisé la visite de logements sociaux dans le 10ième avec l’architecte Frédéric Schlachet et l’entreprise FEHR.

PARTICULARITE DU BETON :  Panneaux de pré-murs / béton préfabriqué double peau
Description de la peau de béton :  Béton auto-plaçant gris très clair coulé en place sur grandes tables, à plat. Le parement et laissé brut et lisse mais doit être traité avec un enduit sur les encadrements des fenêtres. Les panneaux sont de grandes dimensions, soit deux étages, selon un calepinage précis. Le pré-mur présente un aspect très lisse et dense, abstrait et offre des qualités plastiques appréciables.

Regardez le reportage photos de Laurent Thion, photographe d’architecture>>

Fiche Technique

MAITRE D’OUVRAGE : SIEMP
MAITRE D’ŒUVRE : Frédéric Schlachet Architecte
BUREAU DE CONTROLE : QUALICONSULT
BUREAU D’ETUDES TECHNIQUES : SIMA Ingénierie, BETHAC, 12ECO
ENTREPRISE DE GROS ŒUVRE : FEHR TECHNOLOGIES
LIVRAISON : NOVEMBRE 2011
SURFACE : 1600 m2
COUT : 2 500 000 €H TCE

Visites

Journée professionnelle à Lille

mercredi 19 octobre 2011

La journée organisée par BETOCIB et AMO le mercredi 19 octobre dernier a eu un grand succès.

Au programme :
8h45
Accueil à la Maison de l’Architecture et de la Ville Présentation du projet urbain Euralille par Michel Bonord, directeur délégué, David Wauthy, responsable des études et Romain Champy, chargé d’études à la SAEM Euralille.
Reportage Photos

10h30
Visite du LaM, musée d’art moderne de Villeneuve d’Ascq, en compagnie de Manuelle Gautrand, architecte, de Sophie Levy, directrice et de Véronique Petitjean, directrice des publics et de la communication du LaM.
MAITRE D’OUVRAGE : Lille Métropole Communauté Urbaine
ARCHITECTE : Manuelle Gautrand Architecture
Principales Entreprises : Tommasini Constructions (clos couvert, parachèvement), Jousselin Préfabrication (préfabrication BFUP), Betsinor, Loison (charpente métallique, menuiserie extérieure et métallerie), Smac (couverture, étanchéité).
Reportage photo

12h30
Déjeuner chez les compagnons du devoir , à Villeneuve d’Ascq

14h00
Visite du Grand Stade de Lille Métropole, guidée par Jean-Pierre Guerin, chef de projet – Valode & Pistre Architectes
MAITRE D’OUVRAGE : LMCU – Eiffage – ELISA (Eiffage Lille Stadium Aréna)
ARCHITECTE : Agence Valode et Pistre associée à Pierre Ferret
BETON : fournisseur : UNIBETON ET CEMEX – granulats : GSM – Adjuvants : AXIM
Reportage photos

15h30
Visite du siège de Vilogia en compagnie de Philippe Clerbout, direction Aménagement et Grands Projets, Vilogia et membre d’AMO Nord-Pas-de-Calais et de Philippe Escudié, architecte
MAITRE D’OUVRAGE : Groupe Vilogia
ARCHITECTE : Agence Escudié-Fermaut
Reportage photos

17h00
Visite du Couvent des dominicains en compagnie du frère Thierry Hubert
Inscrit au titre des Monuments Historiques
Reportage photos

BETOCIB remercie encore tous les intervenants et les participants à cette journée.
BETOCIB est à votre disposition si vous avez besoin d’informations compléméntaires concernant ces projets.
Laurent Thion, photographe d’architecture, a réalisé un très beau reportage de ce parcours architectural et urbain, vous pouvez le contacter par mail : contact@ecliptique.com

Visites

Visite d’un immeuble réhabilité et d’un bâtiment neuf, Paris 11ème

jeudi 29 septembre 2011

BETOCIB a organisé le 1er juillet 2011 avec l’architecte Christine Rousselot, la visite d’un immeuble réhabilité, accueillant des logements sociaux, et d’un bâtiment neuf, accueillant un centre d’hébergement d’urgence , 52 rue Servan à PARIS 11ème.

Regardez le reportage photos de Laurent Thion, photographe d’architecture >>

Fiche Technique

Maître d’ouvrage : RIVP
Maître d’œuvre : Christine Rousselot, architecte mandataire
Associés : Ariane Jouannais, architecte, J-Matthieu Houppe, architecte, S.Rousset, J.Thomas, M.Mahi, architectes
Entreprise :  SRC
Préfabricant béton : Le Béton Mécanique
BET : GRUET INGENIERIE, Christophe Doignies, Tony Texier, ingénieurs
Surface : 1510 m2 SHON centre d’hébergement d’urgence,  700 m2 SHON maison relais
Livraison :JUILLET 2011
Cout : 5 861 000 euros HT -7 009 000 euros TTC
Béton et Particularité environnementale :
Démarche HQE, Certification CERQUAL, Label patrimoine et environnement plan climat de la ville de Paris
L’opération met en œuvre des parois de béton blanc de plusieurs factures:
– béton coulé en place pour les parois courantes,
– béton préfabriqué pour les façades implantées en mitoyenneté,
– béton préfabriqué pour la façade du bâtiment en meulière restructuré,
– béton préfabriqué pour divers éléments de jonction, corniches, bandeaux…

Visites

Conseil d’administration et Assemblée Générale

mardi 05 juillet 2011

Les réunions du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale ont eu lieu le 10 juin dernier, à l’Ecole Nationale d’Architecture de Paris Val de Seine.
Nous avons eu l’honneur de visiter ce magnifique édifice avec Frédéric Borel, architecte et Grand Prix National d’Architecture 2010.

A travers ces reportages photo, vous pourrez admirer entre autres les déclinaisons du béton dans ce bâtiment, réalisé en 2007.

Regardez le reportage photos des vues intérieures de Laurent Thion, photographe d’architecture>>

Regardez le reportage photos des vues extérieures de Laurent Thion, photographe d’architecture>>

Visites

Visite du Lycée Robert Schuman à Charenton-Le-Pont

vendredi 13 mai 2011

BETOCIB a organisé le mercredi 25 mai la visite du Lycée Robert Schuman à Charenton-Le-Pont de 10h à 11h30, avec l’architecte Jean-Michel Buron et l’entreprise Urbaine de Travaux.

Béton et Particularité environnementale : béton blanc préfabriqué en façade, panneaux de béton noir en soubassement, béton noir rainuré pour les trumeaux… Le béton a été choisi pour ses qualités esthétiques et techniques… inertie thermique, acoustique, toitures végétales.
Le profil environnemental du bâtiment va plus loin que la certification HQE NF Bâtiments tertiaires.

A travers ce très beau reportage de Laurent Thion, photographe d’architecture, nous pouvons apprécier la conception innovante de ce bâtiment, tant sur le plan architectural, urbain, qu’environemental, qui en font un établissement exemplaire.
Tous nos remerciements également à la Maîtrise d’Ouvrage, à l’entreprise Urbaine de Travaux et à l’architecte, Jean-Michel Buron, qui nous ont guidés à travers ce lieu, tout en offrant aux nombreux participants de riches échanges.

Liens vers la Galerie de Photos:
Vues intérieures
Vues extérieures

Fiche Technique

Maître d’ouvrage : Région Ile-de-France
Maître d’ouvrage mandataire : sadev 94
Maître d’œuvre : Epicuria architectes, mandataire, et AA Malisan, architecte associé
Entreprise : Urbaine de travaux
Prefabricant : Cibetec
BET tous corps d’état : CET
Consultant HQE : S.Brindel-Beth
Surface : 8136 m2
Livraison : Septembre 2009
Cout : 19,8 M €H

Visites

Visite du Restaurant Inter Administratif de la Seine Saint Denis à Bobigny,

jeudi 10 mars 2011

Un grand merci à notre adhérent, Laurent Thion, photographe d’architecture, qui encore une fois a su capter les moindres petits détails…..du béton.
Ce reportage photos nous permet de revivre cette visite, organisée par BETOCIB, avec l’entreprise SEE SIMEONI et de redécouvrir ce magnifique ouvrage, conçu par Jean-Pierre Lott, architecte.
Tous nos remerciements également à la Maîtrise d’Ouvrage qui nous a accompagnés, au Bureau d’études, et aux nombreux participants, dont la pluralité des professions a permis des échanges riches.

Fiche Technique

MAÎTRE D’OUVRAGE : DDE de Seine Saint Denis
ARCHITECTE : Jean Pierre Lott
SHON : 3 200 m2
MONTANT DES TRAVAUX H.T. : 8 M€
BET : Incet
BET restauration : Mosaic
CALENDRIER : LIVRAISON JUIN 2011
NATURE DU BETON: béton gris autoplaçant brut de décoffrage, banches de grandes hauteurs, voiles cintrés en verticalité et horizontalité coulés en une seule fois sur la hauteur.

Conférences

Extraits du Rendez-vous technique “Le béton apparent et la RT 2012”

dimanche 17 octobre 2010

Introduction à la conférence

Accueil chez les Compagnons du devoir par Thomas Guinet, délégué régional IDF et Normandie

Discours d’introduction de Franck Hammoutène, architecte, Président de Betocib

Regardez les extraits sur Youtube >>

Visites

Visite de l’Atelier de moteurs à l’aéroport d’Orly

vendredi 15 octobre 2010

Betocib a organisé la visite de l’Atelier de moteurs à Orly, le vendredi 8 octobre, avec l’architecte Jean-François Schmit . Les photos prises lors de cette visite, par Laurent Thion, nous permettent d’admirer à nouveau “cette nouvelle architecture” dans l’urbanisme industriel d’Orly.

Fiche Technique

    • Client : AIR FRANCE. Direction Générale Industrielle.
    • Chef de Projet : David Kachichian.
    • Maître d’ouvrage : Direction des Affaires Immobilières.
    • Chefs de projets : Florence Henry et Isabelle Blanchard
    • Maître d’œuvre : Jean-François Schmit– JFS, Architectes.
    • Chef de projet :Marie-Chrisitne Tran
    • Bureau d’études : Jaillet-Rouby (structure métallique) – SNC Lavalin
    • (gros-oeuvre et fluides) – Direction de travaux; Coteba.
    • Entreprise de Gros Oeuvre : Savoie Frères
    • Entreprise de préfabrication: CIR
    • SHON : 10 500 m²
    • Calendrier: 12 mois d’études et sélection d’entreprises / Travaux 14 mois / Livrason : juillet 2010.
    • Programme: Projet ORYZON 2010 « CONSTELLATION » – Atelier de moteurs à l’aéroport d’Orly (94).
    • Nature du béton de façade: béton préfabriqué avec isolant intégré, béton coulé en place avec des panneaux rapportés sur isolant, peau : RECKLI.
    • Nature des bétons de sol : dallage fibré + durcisseur de sol au quartz, Onbéton.

Particularité environnementale

    : Démarche HQE

 

Les éléments qui influencent la couleur des bétons

mardi 05 octobre 2010

Rolang Merling, président de la commission technique de Bétocib

“Pour conserver un aspect minéral à son ouvrage, l’architecte peut choisir de laisser le béton apparent. Quelle que soit la solution de fabrication choisie,préfabriquée ou coulée en place,le béton offre un très large choix de finitions alliant à la fois liberté de teinte et de texture. Et ce, en dehors de ses qualités de durabilité et environnementales. Pour obtenir un résultat de qualité, il faut connaître et respecter les règles de l’art. En parallèle, il est aussi possible de modifier ou de changer la couleur, voire l’aspect de ce même béton par un apport extérieur, à travers la mise en oeuvre d’une peinture ou d’une lasure.

Les paramètres à prendre en compte concernent:
– Les différents constituants entrant dans la composition du béton à réaliser. En particuler les fines, qui vont former la peau du béton et qui sont constituées par le ciment, les additions (laitier, cendres volantes, fumées de silice calcaire ou siliceux), les pigments minéraux colorés et les particules fines apportées par le sable. Pour certains types de traitement de surface qui éliminent la peau du béton, les gravillons qui sont rendus visibles vont influer la teinte du béton.
– La mise en oeuvre du béton. Lors de cette étape, les choix des coffrages, de l’huile de démoulage, de la vibration, du temps de mûrissement du béton à l’intérieur du coffrage vont avoir des conséquences sur l’aspect de parement du béton.
– Les conditions climatiques, la période de l’année, de l’orientation du bâtiment vont jouer un rôle sur le résultat final pour les bétons coulés en place.”

Pourquoi le béton : esthétisme et pérennité

lundi 04 octobre 2010

Giovanni Lelli, architecte, adhérent Bétocib

“Le béton raccroche à une notion de pérennité, ce qui est en phase avec les préoccupations du développement durable. Il permet de dessiner, de couler, presque de sculpter des constructions, c’est une pâte liquide, malléable. Il facilite le geste architectural en quelque sorte. Il permet beaucoup plus de créativité, de liberté qu’un matériau rigide. Dans certains cas (isolation par l’extérieur par exemple), nous sommes contraints de travailler avec des catalogues, l’architecture est alors dictée par le sens du matériau mis en oeuvre et l’architecte devient simple “assembleur”. Il existe en France une école de l’architecture béton avec une écriture très forte; depuis la RT 2005, une révolution est en marche. En exigeant des bâtiments de plus en plus économes en énergie, l’isolation par l’extérieur se généralise, et des systèmes de peaux ou bardages viennent recouvrir les murs de béton brut. On se dirige donc vers une vision plus intimiste du béton. C’est un changement radical dans l’architecture.”

Le béton, “véritable magie du réel”

mardi 31 août 2010

Par Aldric Beckmann, architecte, adhérent Bétocib

Voyage au milieu d’un plaisir… Dans l’environnement des savoirs technologiques, l’architecte avance à petits pas pour créer une émotion partagée : un rêve d’espace, de lumière et de matière…
L’architecture reste tactile et sensuelle; elle réinvente l’art du tact, du contact et du toucher. Elle affecte les sens selon sa nature: le sec, l’humide, le mouillé, tous les degrés du froid et du chaud, le gluant, l’épais, le tendre, le mou, le dur, l’élastique, l’huileux, le soyeux, le velouté, le rêche, le grenu, etc. mariés, rapprochés de façon inattendue, ils forment la matière comme un fondement, une musique qui exacerbe nos nerfs.
A la fois dur et poétique, sublime et sensible, depuis des décennies le béton sait déplaire et fasciner.
Au coeur des règles et des techniques, l’architecte ne connaît et n’approche ce matériau que sur la base d’un emploi et d’un résultat déterminé qui teinte son architecture d’un appauvrissement émotionnel. Car le béton offre la possibilité d’être sollicité à un point où il devient le matériau d’une tout autre tâche que celle d’être et, par là même, franchit la difficulté d’éliminer les souvenirs qui contaminent les matières de leur signification et constitue la base d’une future construction.
Cette âme matérielle détermine nos bâtiments en accompagnant les formes qui les révèlent, comme l’approche d’une vérité totalitaire de construction.
À l’opposé de certains architectes nous ressentons tout particulièremenbt le besoin de revenir sur la perte de contrôle de l’emploi des matériaux de construction, maîtrise millénaire incontestée, et retrouver le lien que tissent les entrepreneurs, ingénieurs et architectes.
Véritable magie du réel, le béton offre une nouvelle simplicité dans un espace de liberté où l’ensemble des composantes de l’architecture contemporaine environnementales, urbanistiques, sociales, techniques, esthétiques se révèlent dans un souci permanent d’audace et de plaisir à explorer et découvrir.

Rythmes et Couleurs

lundi 26 juillet 2010

François Noël, architecte, adhérent Bétocib

Le béton, matériau au formidable pouvoir de souplesse, permet de faire de l’architecture comme on fait de la musique. Il possède de nombreuses ressources et se met au service de la création. Lumière, couleur, texture sont les instruments avec lesquels je façonne l’espace et fabrique l’architecture. Comme une composition musicale ou picturale, le projet devient une véritable sculpture dans l’espace en trois dimensions. La couleur contribue à cette écriture. Associée au jeu des formes, elle permet de marquer des tonalités, de placer des accents, d’apporter des nuances, des altérations. En fait, l’introduction de pigments dans la composition du béton ouvre un champ très vaste, une palette variée. Combinée à des matrices de coffrages, elle permet de jouer à la fois sur matières et couleurs avec des dosages et des intensités différentes.

Visites

Visite de l’immeuble de Bureaux ANTHOS

lundi 12 juillet 2010

Betocib a organisé la visite de l’immeuble de bureau ANTHOS, à Boulogne, avec l’architecte Luc Poux. Le projet s’inscrit dans la réflexion glogale d’aménagement de la ZAC Seguin Rives de Seine, coordonnée par l’architecte-urbaniste Patrick Chavannes. L’immeuble, destiné à un programme à usage principal de bureaux, s’implante dans une zone de mutation urbaine à l’angle de la rue Marcel-Bontemps et du cours Emile-Zola. Le projet ouvre trois grandes transparences depuis le cours Emile-Zola vers le jardin à rez-de-chaussée, judicieusement réparties. La conception d’un ruban végétal englobant le bâtiment depuis le mur végétal le long du pignon sud du projet jusqu’aux toitures entièrement végétalisées, marque un développement du paysage intérieur le long des façades de bureau. Ce geste architectural accompagne la volumétrie du bâtiment et simplifie sa lecture, le ruban végétal est bordé de béton argenté qui prend des épaisseurs différentes pour épouser les dénivelés de la toiture,  traitée comme une cinquième façade. La peau extérieure faite d’une ceinture de cadre en fonderie d’aluminium permet de tendre la volumétrie globale du bâtiment. Le mur en béton photogravé, qui répond au cahier des charges, matériaux bruts et naturels, offre une vibration en fonction de l’angle de vue et de l’éclairage extérieur et intérieur. Le voile en béton photogravé délimite les deux entités du bâtiment,  commerces et restaurant d’entreprise , il structure également le socle du bâtiment et laisse à voir de grandes transparences.

L’ensemble des photos a été réalisé par Laurent Thion, photographe d’architecture.>>

Fiche Technique

Programme: plateaux de bureaux 9000 m2 shon, activités de bureaux : 800 m2 shon, commerces : 250 m2
Maître d’ouvrage : Investisseur Gecina – Promoteur Hines
Maître d’œuvre : Elisabeth Naud et Luc Poux, architectes, Guillaume Drege, chef de projet
Entreprise Gros oeuvre : Spie scgpm
Maîtrise d’œuvre technique : Auris
Béton photogravé : Soceco Reckli – Béton Fehr
Murs et toitures végétales : Ecovegetal – Caneflor
Shon : 10 050 m2
Livraison : Mars 2010

Particularité environnementale et Matériaux : Voile en béton photogravé, Façade type « maille métallique », Ruban végétalisé qui recouvre toitures et pignon. Démarche HQE.

Nouveau Président de BETOCIB : Franck Hammoutène

lundi 21 juin 2010

Vendredi 18 Juin, lors de notre Assemblée Générale au Musée des Arts Décoratifs, Franck Hammoutène, architecte, a été nommé Président de BETOCIB.
Franck Hammoutène, lauréat du prix de l’Equerre d’argent en 2006 pour l’hôtel de ville de Marseille est actuellement Président de l’Académie d’Architecture.
Ses réalisations, notamment en béton, sont marquantes et il s’impose comme une figure majeure de l’architecture contemporaine.
BETOCIB a rendu hommage à Daniel Kahane, Président depuis 1997, qui a fortement contribué, tant professionnellement qu’au sein de l’Association, à valoriser la qualité esthétique et technique de l’architecture en béton.

Regardez le reportage photos de Laurent Thion >>

Visites

Journée Béton Passion

jeudi 27 mai 2010

La journée “Béton Passion” organisée par BETOCIB, présidé par Daniel Kahane, CONCEVOIR et CIMBETON le jeudi 27 mai a offert un parcours à travers la matière, de son origine jusqu’ à sa mise en forme architecturale et artistique.

Au programme :

8h00/9h00
Accueil sur la péniche club “Bateaux mouches”
Aménagement intérieurs en béton, concus par Jean-François Guillosson, architecte et réalisés par “l’Atelier du béton”,  Michel Pagliosa.
Rencontre avec les concepteurs.
Regardez le reportage photo de Laurent Thion>>

10h00/13h00
Visite de la carrière et de la cimenterie Ciments Calcia à Gargenville
Regardez le reportage photo de Laurent Thion >>

13h00
Déjeuner à la cantine de la cimenterie

15h00
Visite de Galéo, Siège de Bouygues Immobilier
Architecte, Christian de Portzamparc.
Avec Julien Lissarrague, chef de projet à l’Atelier Christian de Portzamparc, Marie Hernandez, Bouygues,chef de projet de cette opération, et Véronique Guilloton, Bouygues, responsable de la communication.
Inaugué en octobre 2009, le projet, composé au total de trois bâtiments, constitue un ensemble urbain et architectural. Galeo, siège de Bouygues Immobilier, marque l’entrée de la ville d’Issy-les-Moulineaux, depuis Paris. En plus de sa structure en voile béton percé, sa “peau” en écaille de verre sérigraphiés tempère les apports de chaleur dans les plateaux. Galéo contraste avec les deux bâtiments Dueo et Trieo, dont les façades sont conçues en béton préfabriqué. Un parti pris architectural défendu par le jeu de trois matériaux, béton/verre et métal, une démonstration réussie du dialogue entre le béton et les autres matériaux.
Regardez le reportage photos de Laurent Thion>>

Aménagement paysager
Paysagiste : Ursula Kurz, agence Pasodoble http://www.pasodoble.fr/
Les bâtiments Dueo et Trieo laissent voir des transparences et des entrées vers les jardins ouverts sur la rue.
Le traitement au sol, en béton scintillant, accompagne le piéton.
Béton scintillant : Bton design, http://www.btondesign.com/
Préfabricant : Naullet http://www.naullet.fr/

17h30
Visite de l’exposition “Ultrachromes” de Francesco Passaniti
Galerie Acabas, Paris 3ième.
Francesco Passaniti réalise des tableaux, des aménagements intérieurs et des meubles en béton (BFUP)
Regardez le reportage photo de Laurent Thion >>

18h00
Cocktail dans la Galerie

BETOCIB remercie encore tous les intervenants et les participants à cette journée,  qui nous a permis une fois de plus d’échanger mais aussi de s’informer et de communiquer sur l’architecture et les bétons.

Merci à Laurent Thion, photographe d’architecture qui a réalisé un très beau reportage de cette journée.

Visites

Journée professionnelle à Bordeaux

vendredi 21 mai 2010

La journée organisée par BETOCIB, présidé par Daniel Kahane, AMO National présidé par Bernard Roth, et AMO Aquitaine présidé par Patrick Baggio à Bordeaux le vendredi 21 mai a eu un grand succès et compté plus de 70 participants.

Au programme :

9h30/10h30
Présentation du projet urbain de la ville de Bordeaux et des opérations phares
par Michel Larüe Charlus, directrice générale de l’aménagement
Regardez le reportage photos de Laurent Thion >>

11h30
Visite du Pôle Universitaire de Gestion (2006)
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Bordeaux
Architectes : Lacaton & Vassal
Visite de l’opération avec Gérard Hirigoyen, président du Pôle et david Pradel, architecte, chef de projet.
Implanté dans un contexte urbain en devenir, le pôle universitaire forme un ilôt très urbain, dense et construit systématiquement sur l’alignement des rues. La qualité des espaces, de la lumière et des circulations, du choix des matériaux, béton et verre signe une autre forme de confort, chères aux architectes, lauréats du grand prix d’architecture 2008.

12h30
Déjeuner au café du port

14h30
Présentation des projets en cours dans le quartier de La Bastide
Avec Sophie Desport, directrice des études et de l’aménagement.
Regardez le reportage photos de Laurent Thion >>

15h15
Visite de la Maison polyvalente de quartier Queyries (2006)
Maître d’ouvrage ; BMA, représenté par Sophie Desport.
Architecte : Jean-François Escande
Entrepise de préfabrication du béton : CIR, représenté par Patrick Soubiran

16h15
Traversée du jardin botanique
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Bordeaux
Architectes : Françoise Hélène Jourda, architecte (bâtiments 2007)
Catherine Mosbach, paysagiste, Pascal Convert, artiste (portes) 2004
Le nouveau jardin botanique de Bordeaux et ses serres rompent avec une typlogie scientifique, et offrent une interprétation plus naturelle, mettant en scène des phénomènes de nature. Faisant face au patrimoine historique de la rive gauche, le jardin s’ancre dans la modernité et devient la clé d’une centralité urbaine recomposée autour de la Garonne.

16h30
Visite Groupe scolaire Nuyens Projet lauréat du Prix de l’Equerre d’Argent (2007)
Maîtrise d’ouvrage : Communauté urbaine de Bordeaux
Architectes : Yves Ballot & Nathalie Franck
La rénovation et l’extension du groupe scolaire s’inscrit dans la mémoire du quartier, sans nostalgie. La nouvelle école s’adosse sur l’ancienne et met en valeur la mixité des matériaux, en développant des lignes pures, une écriture simple, et des formes primaires.

17h45
Visite Hôtel du département (2010)
Maîtrise d’ouvrage : Conseil Général de la Gironde
Architectes : Cabinet Artur, Artotec et Sophie Brindel-Beth, BET HQE
Entreprises : SEG FAYAT, GTBA, CIR et NAULLET
L’extension de l’hôtel du département est un réel projet urbain avc une démarche environnementale visant l’exemplarité : de qualité à l’intérieur des locaux, d’intégration dans l’environnement et d’économie des ressources. Sa façade en béton préfabriqué s’impose très naturellement.
Regardez le reportage photos de Laurent Thion >>

BETOCIB remercie encore tous les intervenants et les participants à cette journée qui a permis une fois de plus d’échanger mais aussi de s’informer et de communiquer sur l’architecture et les bétons.
Merci à Laurent Thion, photographe d’architecture qui a réalisé un très beau reportage de ce parcours architectural et urbain.

Visites

HORIZONS, un immeuble de bureaux développé par Hines et Gecina et conçu par Jean Nouvel

Visite vendredi 25 mars organisée par AMO

La “non-tour” édifiée par Jean Nouvel au coeur de l’opération d’aménagement de la ZAC Ile Seguin-Rives de Seine à Boulogne-Billancourt sur le site des anciennes usines Renault, rompt avec les codes des édifices de grande hauteur. L’architecture de ce bâtiment est unique.
La tour Horizons s’articule autour de 5 paysages et 3 bâtiments superposés aux revêtements de façades très différents : le béton sculpté, la terre cuite et le verre.
Les 3 bâtiments traduisent trois architectures, 3 ambiances, 3 lumières différentes, les matériaux extétieurs et les couleurs sont traités en relation étroite avec l’intérieur. La partie basse, grand socle minéral, en béton projeté, semble appartenir au sol et se retourne à l’intérieur, dans un hall imposant, où le béton lasuré, presque noir, sublime ce volume monumental, ponctué par de fins filets de lumière; la partie intermédiaire, de brique rouge, redéfinit chromatiquement le projet, la partie haute est une serre, en verre, légère, où le végétal est traité comme un matériau d’architecture.
Les 5 paysages rythment l’édifice. Du parvis à l’intérieur et dans chaque partie de la “non-tour”, 4 paysages évoluent, comme les 4 saisons, jusqu’au sommet où le reflet de la végétation dans une lame de verre crée un cinquième paysage.

Visite de la “NON-TOUR” à travers les photos de Laurent Thion, photographe d’architecture, dans la galerie de photos de Bétocib
vues extérieures >>
vues intérieures>>

 

Fiche Technique

INVESTISSEUR : Gecina
PROMOTEUR: groupe Hines
ARCHITECTE : Ateliers Jean Nouvel
SHON : 38 600 m²
Surface utile : 36 465 m²
Hauteur totale : 90 m
Performance énergétique : RT 2005 – 20% label THPE
Durée des travaux : 32 mois
Livraison : juin 2011