close-uplogobetocib

VISITE DE CHANTIER DE LA ZAC BOUCICAUT / UN NOUVEL ECO-QUARTIER à PARIS LOT F

le 13 novembre

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le LOT F avecl’architecte Paul Chemetov

Maîtrise d’ouvrage : RIVP
Maîtrise d’œuvre : AUA PAUL CHEMETOV
BET TCE+HQE : INEX BET / Bureau d’études structure : RFR Go+ / Economiste : AEI /  Bureau de contrôle : Qualiconsult / CSPS : SOCOTEC
ENTREPRISE DE GROS ŒUVRE : Dumez Ile de France.

Le lot F est le seul ensemble d’activités de la ZAC (Pépinière et hôtel d’entreprises). Le parti urbain est dicté par les préconisations contenues dans la fiche de Lot F qui reprennent les objectifs d’aménagement du secteur Boucicaut du PLU de Paris. Le pavillon Vilain, existant doit être visible depuis la rue de Lourmel ; pour cela le nouveau bâtiment respecte les retraits préconisés dans la fiche de lot. 
Le bâtiment nouveau s’élève le long de la rue de Lourmel sur un R+4 à l’alignement puis en retrait au niveau du dernier étage formant l’attique sur les trois cotés bordant la propriété. Ce retrait permet l’implantation de terrasses accessibles. La façade Est, implantée en bordure de la rue de Lourmel est la façade accessible aux pompiers.
L’implantation du bâtiment est conditionnée par les règles de gabarit du PLU. Pour répondre à celles-ci et aux différentes exigences imposées par le contexte du projet,  dans la mise en relation du bâtiment existant et du nouveau, plusieurs réponses ont été déclinées : un socle commun, au-dessus de ce socle le bâtiment s’élève et l’alignement des bâtiments sur rue impose un alignement bâti face aux logements existants sur la rue de Lourmel,  le bâtiment est scindé à partir du R+2 en deux parties : une faille de la largeur d’une trame, soit 8.10m, située au droit de l’entrée ménage de vues, une transparence vers le cœur d’Ilot, sur l’arrière, en surplomb du bâtiment existant, les dispositions sont différentes. Le jeu des volumes est plus libre, proche du plot de logements construit au nord de la parcelle, le bâtiment de la pépinière pourra s’ouvrir au sud sur une allée piétonne, le pavillon Vilain est rénové pour être mis en valeur. Le terrain et les abords sont complètement réaménagés.

Reportage photos de Laurent Thion, photographe

VISITE DE CHANTIER DE LA ZAC BOUCICAUT / UN NOUVEL ECO-QUARTIER à PARIS

le 13 novembre

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les acteurs du projet :
Aménageur : SemPariSeine
Maîtres d’ouvrage : RIVP / Crédit Agricole Immobilier Entreprises / PERL / Nexity
Maîtres d’œuvre : Michel Guthmann AU (lot C) / Ameller&Dubois (lot E)/ AUA Paul Chemetov (lot F)/ Agence Brossy et Associés (lot H)/ Petitdidier Prioux Architectes (lot D)/ Daufresne Le Garrec et Associés (lot G)
Les prestataires de la SemPariSeine :

Architecte coordonnateur : AUA Paul Chemetov ; Paysagiste coordonnateur : Comptoir des Projets
AMO Développement Durable : Le Sommer Environnement associé à 2EI (biodiversité et eaux pluviales)
AMO Insertion : Face Paris
MOE des Espaces publics et du Square : ESE Degouy (BET) associé à SLG Paysage

La ZAC Boucicaut
L’hôpital Boucicaut a fermé ses portes en 2001, libérant un espace de 3 hectares dans l’ouest du 15ème arrondissement de Paris.
Dès 2003, la Ville de Paris adopte un schéma d’aménagement d’ensemble du site et transforme l’ancien pavillon d’accueil de l’hôpital en école élémentaire.
Une zone d’aménagement concertée est créée pour mener à bien la reconversion du site. La SemPariSeine est désignée comme aménageur du site, à l’issue d’un appel d’offre lancé par la Ville de Paris en 2009. Le programme à réaliser propose une grande diversité des logements : logements sociaux, à loyer maîtrisés, logements en accession à la propriété ainsi qu’une résidence sociale pour travailleurs migrants. Une pépinière d’entreprise et des commerces occupent l’un des anciens pavillons de l’hôpital, réhabilité. Un espace culturel et un foyer pour adultes handicapés trouvent place en rez de chaussé de différents bâtiments. La SemPariSeine a retenu le groupement AUA Paul Chemetov pour conduire les études préalables, en tant qu’architecte coordonnateur associé à Comptoir des Projets, paysagiste. Ces études ont défini le nombre de lots à réaliser au regard du programme ainsi que l’implantation des équipements. Des fiches de lots ont ensuite précisé la volumétrie des bâtiments, défini leurs accès, leur implantations et proposé des choix de matériaux.
En tant qu’écoquartier, le projet urbain dépasse largement les ambitions locales et règlementaires, mettant très fortement en avant les thématiques de l’énergie, de la gestion des eaux pluviales et de la biodiversité. Démarrées en 2012, les premières constructions seront prochainement livrées. Les deux derniers chantiers démarreront début 2014. Au cœur du nouveau quartier, le square de l’ancien hôpital sera requalifié, agrandi et ouvert au public mi 2015. Le quartier, entièrement piéton, s’achèvera en 2016.

 

VISITE DE CHANTIER DE LA ZAC BOUCICAUT / UN NOUVEL ECO-QUARTIER à PARIS LOT E

le 13 novembre 2013

image

 

 

 

 

 

 

 


VISITE DE CHANTIER du LOT E avec les architectes Ameller et Dubois

Maître d’Ouvrage : RIVP
Maître d’œuvre : AMELLER-DUBOIS & ASSOCIES Architecte / Entreprise de Gros-Œuvre : EIFFAGE / Préfabricant : BCS / BET TCE : GRUET INGENIERIE
S’inscrivant dans la continuité de réalisations récentes ou à venir, le lot E se caractérise par sa situation en pointe d’îlot, venant terminer la composition urbaine de la ZAC en partie Sud-Est. L’implantation retenue reprend strictement les contraintes d’alignement et d’insertion définies dans l’étude urbaine.
Le projet comprend trois corps de bâtiments de logements de hauteur variable (R+6 pour les pavillons Sud et Est et R+7 pour le pavillon Nord) reliés en partie basse sur leurs deux premiers niveaux. Ceux-ci reposent sur un socle commun en rez-de-chaussée accueillant un programme pour autistes (hébergement de 12 chambres), des logements ainsi que les halls de la résidence et leurs locaux associés. Ces trois ensembles, organisés de manière à ménager des prospects agréables, développent un concept de pavillon relativement compact aux façades partiellement creusées ou émergentes, offrant un aspect très sculptural. Les appartements bénéficient d’une épaisseur en saillie formant loggia dans le prolongement du salon. La composition génère ainsi un mouvement de rotation pour chaque pavillon qui affirme l’angle des deux rues et signifie sur toutes les orientations du projet le statut de proue urbaine de cette partie de ZAC. Ce mode de conception induit des variations et des effets architecturaux qui favorisent une échelle du construit moins imposante, plus individualisée et plus séduisante.
Matières et matériaux
Le projet fait appel à des matériaux pérennes, peu nombreux et choisis. Réalisée en panneaux de béton préfabriqués clairs l’enveloppe traite de manière homogène de la totalité du projet. Les loggias sur leur face intérieure, les liaisons entre pavillons sur deux niveaux et les deux appartements en attique sont entièrement habillés de lames de bois de mélèze.

reportage photos de Laurent Thion, photographe

40 ans de BETOCIB / Soirée exceptionnelle au Palais d’Iéna

mercredi 4 décembre de 18h30 à 22h

image

40 ans de BETOCIB / Soirée exceptionnelle au Palais d’Iéna

Table ronde dans l’Hémicycle entre Paul Chemetov / Franck Hammoutène et Daniel Kahane et Visite de l’exposition Perret

image



Betocib | Association Loi 1901
Lieu d'information des professionnels de la construction pour valoriser la qualité esthétique et technique de l'architecture en béton.

En savoir plus...



    Betocib sur Twitter